Histoire de l'Angola

Nous ne donnerons ici qu'un tres bref résumé de l'Histoire de l'Angola. Nous vous invitons à aller lire certains sites comme: wikipedia, ou bien www.tlfq.ulaval.ca/axl/afrique/angola.htm ,ou encore celui ci: http://www.africa-onweb.com/pays/angola/histoire.htm!

Le Royaume du Kongo (pays de la panthère) était à son apogée à l'arrivée des Portugais du Diogo Cam en 1482; apogée due à la production agricole et à l'échange d'objets en fer (houes et armes) contre de l'ivoire avec les populations intérieures. Le souverain, le Mani-kongo, vivait dans une vaste capitale : Mbanza Kongo, rebaptiése Sao Salvador apres sa coversion au christianisme. D'abord égalitaires, les relations evoluérent vers une main mise des Portugais désireux de s'approprier les mines d'or et de se procurer des esclaves, y compris parmi les sujets du roi (1569).

Fortement diminué , le ryaume du Kongo disparait au milieu du 17ème siecle. Le Portugal développa la région cotière et les rives du Congo, entrainant, dans les villes, un metissage de la population. les Portigaus ne s'établirent à l'intérieur du pays qu'à la fin du 19 ème. Le retard considérable pris par les peuples du plateau central, qui ne furent soumis qu'à la fin des années 20, fut l'une des causes essentielles des troubles consécutif à l'indépendance. L'expédition de Serpa Pinto, qui avait joint le Mozambique à l'Angola en 1879, se heurta à un ultimatum brittanique en 1888 interdisant au Portugal d'unir ses 2 possessions. Dans le Nord, les tractations de la conférence de Berlin (1885-1886) allouant une fenetre sur la mer à l'Etat libre du Congo de Leopold II aboutirent à la crétaion de l'enclave portugaise de Cabinda, ancien comptoir, sur la rive droite du Congo. Une rebellion nationaliste éclate au début des anées 50.

Indépendant en 1975, l'Angola s'enfonça aussitot dans une guerre civile ethnique. Le conflit opposa les partisans du Mouvement Populaire de Libération de l'Angola (MPLA), expression des Métis et des citadins soutenus pars l4URSS et Cuba, à l'Union pour l'Indépendance totale de l'ANgola (UNITA) de Jonas Savimbi, mouvement regroupant les Ovimbundus et appuyé par les occidentaux et l'Afrique du Sud. Le gouvernement légal fut dirigé par le Chef charismatique Agostino Neto, puis par Eduardo Dos Santos. Un accord de paix fut  signé en 1991 à storil entre ce dernier et l'Unita, mais les elections de septembre 1992 et la victoire du MPLA furent contestées par Savimbi et la guerre civile reprit.

A la suite du nouvel accord de paix signé en 1994 à Lusaka, un mouvement d'union nationale fut mis en place et l'Unita légalisée, mais des combats pour les regions diamantifères continuèrent. L'ONU et les Occidentaux instaurèrent un embargo sur les diamants angolais et sur l'aide alimentaire aux zones rebelles, ce qui provoqua un desastre humanitaire parmi lespopulations civiles. La mort de Savimbi au combat fut suivi d'un ceeez-le-feu (mars 2002). L'Unita s'est inscrite dans le cadre d'une opposition légale menée par l'ancien guerillero Samakuva. Alors que le pays peine à intégrer les anciens rebelles et dépend encore en partie de l'aide alimentaire, il s'affirme en tant que puissance régionale économique et militaire.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site